Emballage d'artefacts
EN COULISSE > Pratiques et astuces > Comment nettoyer les artéfacts

Comment nettoyer les artéfacts

Avant d'être déposés dans une réserve, tous les artéfacts, écofacts et échantillons catalogués doivent être soigneusement nettoyés. Voici quelques règles à garder à l'esprit :

  • Les objets en matière organique (os, coquillage, cuir, bois…), en métal ou en matériau composite doivent être brossés délicatement et débarrassés de tout excédent de terre, y compris dans les interstices.
  • Utilisez alors les outils les plus tendres possibles : vous éviterez de marquer l’objet ou d'effacer des informations. Ainsi, pour retirer les saletés de la surface d’un objet en cuir, servez-vous d'une ouate, puis d'une brosse douce.
  • Pour être certain que la méthode de nettoyage envisagée est appropriée, testez-la sur un petit échantillon.
  • Faites toujours attention de ne pas éliminer des caractéristiques de l'objet. À chaque matériau ses techniques de nettoyage!
  • Autre considération importante : dans le cas d’un artéfact qui pourrait faire l’objet d’une analyse archéométrique, le fait de le nettoyer pourrait mener à la perte irréversible d’informations microscopiques (ex. traces d’usure, aliment carbonisé, trace d’ADN).
Nettoyage d'artefacts au Laboratoire d'archéologie du Québec
Une autre façon d'utiliser la brosse à dents.
© Pointe-à-Callière, photo Aurélie Desgens, 2016.
Bois
  • Passez l'artéfact sous un filet d’eau, et au besoin, nettoyez-le avec les doigts. Puis, jusqu’à sa restauration, gardez-le dans une boîte hermétique ou un sachet à glissière contenant un peu d’eau, à l’abri de la lumière et au frais.
  • Attention : ni les artéfacts ni les échantillons de bois ne doivent être traités au Lysol.
Céramique
  • Lavez l'artéfact avec une brosse douce.
  • Avant de placer une céramique peinte sous un filet d'eau, lavez-en une petite partie afin de vous assurer que ses engobes ne sont pas solubles à l'eau!
Composite
  • Évitez de laver ces artéfacts, surtout s'ils sont catalogués et/ou destinés à la restauration. Dégagez simplement les sédiments accumulés avec un outil en bois, puis stabilisez-les en laboratoire.
  • Si l'objet est sec, gardez-le sec. S'il est humide, garder le humide.
Cuir
  • Si l'objet est sec, évitez absolument de le laver. S'il est humide, lavez-le sous un filet d’eau.
  • Évitez de le plier ou de le déplier.
  • Déposez-le dans un récipient hermétique qui conservera son humidité et le gardera à l’abri de la lumière et mettez au frais (5 °C). Envoyez immédiatement au laboratoire pour nettoyage et stabilisation de la matière.
Ivoire et corne
  • Évitez absolument de laver l'artéfact. Dégagez simplement les sédiments accumulés avec un outil en bois (bâtonnet ou pic dentaire), puis stabilisez-le en laboratoire.
  • S'il est humide, ne le séchez pas à l’air.
  • S'il est très fragile, veillez à ce que le nettoyage se fasse en laboratoire.
Métal
  • Évitez de nettoyer et de manipuler un artéfact en fer. Envoyez-le plutôt à un laboratoire de restauration – le Centre de conservation du Québec (CCQ), par exemple – pour nettoyage et stabilisation.
Ossements (animaux ou humains)
  • Ne lavez pas à l’eau les ossements destinés à des analyses spécialisées : leurs dépôts terreux pourraient s'avérer utiles, pour des analyses d'ADN, par exemple. Préférez plutôt un brossage à sec léger.
  • Si des analyses ADN sont prévues, évitez même de manipuler ces ossements à mains nues, pour éviter toute contamination. N'hésitez pas à consulter un bioarchéologue quant aux consignes à suivre.
Os travaillé
  • Si l'objet est sec, évitez de le détremper. Dégagez plutôt les sédiments accumulés avec un outil en bois (bâtonnet ou pic dentaire), puis stabilisez-le en laboratoire.
  • S'il est très fragile, veillez à ce que le nettoyage se fasse en laboratoire.
Pierre
  • Lavez avec une brosse douce.
Verre
  • Dégagez les sédiments accumulés avec un outil en bois (bâtonnet ou pic dentaire), puis stabilisez l'artéfact en laboratoire. S'il est très fragile, veillez à ce que le nettoyage se fasse en laboratoire.
Vitrail
  • Lavez sous un filet d’eau. Nettoyez et stabilisez en laboratoire.
Textile
  • Évitez de laver l'artéfact, et de le plier ou de le déplier. Déposez-le dans un récipient hermétique, à l’abri de la lumière et au frais (5 °C). Envoyez immédiatement au laboratoire de restauration pour traitement.
© 2016 Pointe-à-Callière, cité d'archéologie et d'histoire de Montréal. Tous droits réservés.
Logo de ARCHÉOLAB